samedi 13 septembre 2014

Quand les maquettistes font des coupes...

Aujourd'hui, j'ai voulu mettre le doigt sur un problème que de nombreux dessinateurs de BD ont rencontrés : la coupe intempestive d'un dessin.
Est-ce dû à un problème de format, par inadvertance ? Toujours est il que certains maquettistes, au moment de la mise en page de l'album, n'hésitent pas trancher dans le vif, faisant parfois perdre le sens même de l'illustration. C'est particulièrement flagrant sur la couverture du tome 1 de Zoulouland (voir ci-dessous), où Leonardo, en coupant le convoi qui arrive sur la gauche du dessin, fait perdre à la couverture et au geste du Zoulou toute leur signification.
 
Trois exemples : à gauche, les illustrations telles qu'elles sont parues en album, à droite telles qu'elles ont été initialement dessinées par Georges Ramaïoli :
 
 



 
 

Aucun commentaire: