mercredi 11 juillet 2012

Suite de la semaine passée, avec cette seconde dédicace réalisée pour la série Ardoukoba, à voir ici :

Et je profite de l'occasion pour remercier encore Monsieur Ramaïoli pour toutes ces splendides dédicaces qu'il m'offre et qu'il offre à ses lecteurs régulièrement. Et aussi pour rappeler que la dédicace n'est pas un dû, mais un présent des auteurs, qui donnent de leur temps et de leur talent, et qui prennent entre autre sur leur vie familiale pour aller à la rencontre de leur public. Alors n'oubliez pas de rester courtois lors de ces rencontres, même si vous ne parvenez pas à obtenir la dédicace tant convoitée. Si vous attendez une dédicace, dites vous bien que les auteurs aussi ont parfois des attentes, par exemple qu'on leur achète un petit quelque chose (album, ex-libris), surtout les auteurs qui s'auto-éditent, qui viennent souvent en festivals à leurs frais (trajet, hôtel, nourriture, stand sur le festival...). Auteur de BD est un métier, venir en festival le week end, ça peut se considérer comme des heures supplémentaires, et dans n'importe quel métier les heures supplémentaires ça se paye. Pensez-y ! Et surtout gardez le sourire !

Aucun commentaire: